La prévention contre les contaminants particulaires, chimiques et biologiques

les contaminants particulaires, chimiques et biologiques

Publié le : 25 mai 20185 mins de lecture

Indispensables dans divers secteurs, la salle propre est une référence en ultra propreté. Elles doivent scrupuleusement respecter les différentes normes qui les régissent pour mériter leur statut d’ultra propreté. La prévention contre toute forme de contamination y joue un rôle crucial et nous allons aborder cette question aujourd’hui. Les contaminants en question peuvent être particulaires, chimiques ou biologiques. Focus.

Travail sur un équipement adéquat

Le respect absolu des conditions de stérilité et d’isolation sont les raisons d’être d’une salle propre. Seuls les équipements adéquats doivent y être admis afin de respecter les normes qui régissent ce domaine. Absolument tout est contrôlé, de la construction du bâtiment à l’habillage des personnes qui y travaillent. Et dans cette optique, seuls les experts comme Conformat sont autorisés à équiper ces espaces ultra propres.

La prévention contre les contaminations n’est pas seulement une question de choix d’équipements. En effet, plusieurs procédés et rituels sont observés quotidiennement pour garantir leur conformité aux normes. Ainsi, l’utilisation de chaque équipement est tracée sur un cahier d’utilisation pour s’assurer que ses caractéristiques sont restées absolument intactes. Un nettoyage avant et après utilisation est également de rigueur.

D’autres procédures sont indispensables pour éviter toute contamination particulaire, chimique ou biologique :

  • Utilisation d’un système d’aspiration de particules
  • Utilisation d’espaces de rangement
  • Étiquetage mentionnant diverses informations obligatoires (date, contenu, nom de l’utilisateur, etc.)
  • Etc.

Respecter le protocole d’accès à la salle blanche

La contamination d’une salle propre résulte en général de l’introduction d’éléments contaminants depuis l’extérieur.  L’accès à une telle zone est donc rigoureusement contrôlé et un protocole spécifique est mis en place pour maîtriser les allées et venues. D’ailleurs, les entrées et sorties ainsi que l’introduction d’objets sont réduites au strict minimum.

D’autre part, l’entrée dans une salle propre se fait en deux étapes à savoir dans le sas (qui comporte une zone grise et une zone blanche), puis dans la salle blanche proprement dite.

D’autre part, l’habillage est une autre procédure obligatoire pour accéder à la salle blanche. L’ensemble du personnel porte alors diverses pièces règlementaires, dont la principale utilité est de couvrir entièrement les habits et les différentes parties du corps. Ainsi, surchaussures, charlottes, blouse à capuche, gants, lunettes et d’autres accessoires sont indispensables.

Adopter le règlement des salles propres

Le respect des règles d’or qui s’appliquent à la salle propre fait partie du processus pour éviter la contamination sous toutes les formes possibles. On peut citer par exemple l’interdiction d’y introduire de la nourriture et des boissons. Comme mentionné plus haut, le port d’une tenue règlementaire est obligatoire avec les jambes et les bras bien couverts. Aucun papier, carnet de note ou cahier n’y est admis, encore moins des crayons.

D’autre part, chaque personne travaillant dans une salle propre doit maîtriser les produits et les équipements à sa disposition. Les dangers des produits chimiques ainsi que toutes les précautions y afférant doivent être maitrisés. Une formation est également requise avant tout utilisation d’équipement en salle blanche.

Le strict respect des normes régissant chaque type de contamination est de rigueur pour qu’une salle propre soit en accord avec toutes les exigences lui permettant d’être ainsi nommée. La norme ISO 14644 n’est donc pas la seule à respecter puisqu’elle concerne seulement la souillure particulaire et chimique. Il faut se référer à la norme ISO 14698 pour la bio contamination. En tout cas, la mise en place d’une salle blanche est un investissement indispensable dans certains secteurs. Suivez des blogs spécialisés comme Entreprise et Compagnie pour en savoir plus sur le financement de ce type d’infrastructure.