Économies d’énergie – s’attaquer au vrai problème

Publié le : 11 mars 20195 mins de lecture

Avec une population de 1,324 milliard d’habitants en Inde, le défi consiste à fournir de l’électricité à tous les ménages du pays. Encore aujourd’hui, il y a de grandes zones rurales où la population n’a pas accès à l’électricité et où des gens vivent encore avec des lampes à pétrole. Cela pose de nombreux risques, tant pour la santé que pour l’environnement et crée des obstacles au développement et au progrès de la communauté. En plus d’alimenter des zones qui ne sont pas encore électrifiées et d’augmenter la capacité de production d’énergie, il est important d’économiser l’énergie. Par conséquent, chacun doit comprendre la gravité de la situation et doit commencer à faire sa part avec le gouvernement.

De petits pas vers l’économie d’énergie

Selon certains rapports, la consommation d’énergie en Inde devrait augmenter de 4,2 % par an d’ici 2035. Cela nécessite donc l’adoption de mesures d’économie d’énergie appropriées et efficaces afin d’assurer un développement durable dans le pays. Il est important que la population informée et sensibilisée à l’importance des avantages à long terme de l’économie d’énergie. Les citoyens peuvent prendre des mesures simples mais efficaces pour économiser passivement l’énergie : en éteignant les lumières lorsqu’elles ne sont pas nécessaires, en éteignant les appareils électriques et électroniques lorsqu’ils ne sont pas utilisés, en choisissant des sources lumineuses plus éconergétiques comme les ampoules à LED et en assurant un câblage système robuste.

Le gouvernement devrait également établir des normes d’économie d’énergie pour les immeubles résidentiels. Il existe également un Code de conservation de l’énergie dans les bâtiments (SECB) qui permettra de faire progresser la technologie de la construction afin de réduire la consommation d’énergie et les émissions de carbone (CO2). Bien que le gouvernement indien ait mis en place diverses mesures pour sensibiliser le public à ces problèmes et pour traiter ces questions de la même manière, la plus grande responsabilité incombe à l’ensemble de l’écosystème énergétique et de la population.

Aujourd’hui, de nombreuses entreprises ont déjà déployé tous les efforts possibles pour offrir divers produits et des solutions innovantes qui augmentent l’efficacité énergétique globale, en améliorent l’efficacité opérationnelle et mènent finalement à une économie d’énergie. L’EcoStruxure de Schneider Electric est l’une de ces solutions qui permet d’obtenir un rendement supérieur et de réduire la consommation d’énergie.

Une route non conventionnelle

Maintenir et assurer l’efficacité énergétique est l’un des plus grands défis auxquels est confronté le secteur énergétique en Inde aujourd’hui. Ces problèmes peuvent être résolus par la numérisation et l’intégration avec les IOT, ce qui peut améliorer l’efficacité énergétique. Les processus de distribution manuels, le manque de transparence dans la prise de décision, l’infrastructure de distribution inadéquate et flexible et le manque d’informations en temps réel font partie des défis techniques qui entraînent des retards dans la génération de revenus, une faible efficacité énergétique et opérationnelle et des coûts d’exploitation élevés.

C’est pourquoi la transformation numérique est un domaine prioritaire pour l’Inde. L’industrialisation, l’urbanisation et la croissance démographique ont entraîné une augmentation spectaculaire de la demande énergétique. Cependant, le manque d’énergie a un impact sur la croissance économique du pays. Il est donc nécessaire de combler l’écart entre l’offre et la demande d’énergie en utilisant des sources d’énergie alternatives/renouvelables autres que le pétrole, le gaz naturel, le charbon et les centrales nucléaires. Bien que le gouvernement joue son rôle, il est nécessaire que le pays dispose d’un centre de recherche et développement dédié au développement, à la promotion et à l’utilisation accrue des sources d’énergie renouvelables. Les énergies renouvelables ne sont pas seulement respectueuses de l’environnement et à moindre teneur en carbone, mais aussi une partie des sources d’énergie renouvelables comme l’énergie hydraulique peuvent être recyclées.